Tours 2016

Donner envie d’aller à Lourdes servir avec les cheminots : c’est en partie avec cet objectif que nos deux chroniqueurs d’un soir, Gérard et Daniel, ont participé à l’émission « L’invité de 18h45 » présentée par Cécile Thomas sur RCF Touraine (« La joie du partage ») en mai 2016.

Donner envie d’aller à Tours sur les pas de Saint Martin : c’est aussi ce pèlerinage que le « régional de l’étape » a annoncé sur les ondes de RCF Touraine dans le journal régional de 7h22 le lendemain, en précisant que nous allions nous recueillir sur le tombeau de Saint Martin comme en 1936…

C’est ainsi que, malgré les grèves, les inondations et les erreurs d’aiguillage, mais avec le beau temps, nous nous sommes retrouvés à Tours le 6 juin au soir, parmi une poignée de pèlerins en marche pour Compostelle et à quelques mètres du tombeau de ce grand saint.

La soirée nous a permis de découvrir les vestiges de l’ancienne collégiale Saint Martin (les tours Charlemagne et de l’Horloge) et d’en comprendre l’histoire. Souvenons-nous : le projet de reconstruction de la nouvelle basilique fut lancé en 1860 à l’instigation du militant catholique Léon Dupont (avec l’aide de Stanislas Ratel, Ingénieur des Chemins de Fer d’Orléans).

Ensuite, Daniel nous a présenté la ville, ses saintes et saints, ses hommes illustres, avant d’entamer notre balade nocturne à travers les ruelles du vieux Tours. Ce périple nous a conduits près de l’Église Notre Dame de la Riche où se trouvent des reliques de Saint François de Paule. La Loire trop haute ne nous autorisant ni à parcourir ses berges ni à jeter un œil sur les coteaux de Saint Cyr chers à Honoré de Balzac, nous avons terminé la soirée du côté du pont de pierre (Pont Wilson), illuminé pour l’occasion.

Le lendemain, dès 8h, accueillis par la communauté des Sœurs Bénédictines du Sacré Cœur de Montmartre, nous suivions l’office des Laudes. Puis le groupe a mis cap à l’ouest vers la Cathédrale Saint Gatien.

L’effectif a rapidement doublé avec l’arrivée des pèlerins du second jour ! Ensemble, nous avons admiré les vitraux des 13ème et 19ème siècles (sur la vie de Saint Martin), « heureusement » déposés avant les bombardements alliés. Nous avons aussi découvert les vitraux de 2013 sur le thème du partage.

NDV166 p13 photo2

Notre guide d’un jour n’a pas manqué de nous parler de Marie de l’Incarnation récemment béatifiée, et pendant un instant nous n’étions plus certains d’avoir côtoyé la veille la Loire… ou le fleuve Saint Laurent !

Après nous être rendus à l’extérieur de la cathédrale au pied du chevet, nous avons poursuivi par le jardin du palais des archevêques… puis retour à la Basilique Saint Martin.

Avec émotion et fierté nous sommes descendus dans la crypte, et nous nous sommes recueillis devant le tombeau de Saint Martin, sous l’ex-voto gravé dans la pierre par nos prédécesseurs le 7 juin 1936.

NDV166 p13 photo1 Copie Copier

Nous avons assisté à la messe journalière de 11h, célébrée par le Père Estivin (chapelain de la Basilique) assisté de nos deux diacres. L’homélie de Patrick a été très appréciée, et nous sommes certains que les Tourangeaux connaîtront désormais un peu mieux l’U.C.C.F. et son Hospitalité.

 NDV166 p14 photo1

RCF Touraine, représentée par Cécile Thomas, s’est unie à nos prières pendant cette cérémonie, et la journaliste a réalisé deux interviews de pèlerins (Geneviève et Patrick) dans la sacristie, à l’issue de la messe.

2016 étant aussi l’année de la Miséricorde, nous avons parcouru les sept tableaux du chemin du Jubilé dans la basilique et la crypte, guidés par Sœur Bénédicte Marie du prieuré. « Quiconque entrera pourra faire l’expérience de l’amour de DIEU qui console, pardonne, et donne l’espérance. » (Pape François)

Donner envie de revenir : pour découvrir nombre de monuments et musées que nous n’avons pu apprécier, faute de temps. Saint Martin aura alors retrouvé sa place au sommet du dôme de la basilique d’où il bénira à nouveau la ville entière.

Laissons à présent la parole à nos pèlerins, en n’oubliant pas qu’une telle rencontre est le travail de toute une équipe qui souhaitait donner envie de renouveler ce type de rassemblement amical et spirituel :

Geneviève : « Saint Martin est un bon exemple à suivre en matière de partage au quotidien, il m’aide à ne pas oublier les autres. »

Françoise : « Ce pèlerinage nous a permis de mieux connaître cet infatigable évangélisateur des campagnes que fut Saint Martin, de découvrir cette ville dont il fut l’évêque : sa Cathédrale Saint Gatien et ses magnifiques vitraux, son vieux quartier avec sa Place Plumereau, très animée le soir… et de resserrer nos liens d’amitié. Merci à tous ceux qui ont organisé et nous ont guidés, tant sur le plan matériel que sur le plan spirituel avec ce parcours de la Miséricorde dans la Basilique Saint Martin. »

Patrick, notre Directeur de pèlerinage : «  Heureux suis-je d’avoir réussi à réunir un petit groupe de pèlerins de nos deux associations, H.N.D.V. et U.C.C.F., pour nous rendre sur le tombeau de Saint Martin ce 7 juin, en mémoire de nos anciens de 1936. Puisse Saint Martin nous rappeler d’être toujours charitables envers notre prochain… Merci aux Sœurs Bénédictines du Sacré Cœur de Montmartre pour cet accueil chaleureux. Merci à Daniel pour son accompagnement durant ces deux jours. »

 

Daniel