En cette fête de l’Immaculée Conception, où la ville de Lyon remercie Marie de l’avoir protégée, le soleil essaie de percer à travers les nuages… Les incertitudes quant aux divers mouvements sociaux et quelques gouttes de pluie n’empêchent pas les hospitaliers et pèlerins de se retrouver... les participants arrivent de Chambéry, Saint-Étienne, Valence, Paris et de la banlieue lyonnaise...

Notre président, Jean-Marie Quétier, retenu par des obligations paroissiales, ne peut être des nôtres cette année… Henri Lanchard, notre président honoraire, et Muriel Lanchard, porte-parole de Jean-Marie, sont avec nous, ainsi que Patrick Proriol, le président de l'U.C.C.F. Nous avons une pensée pour tous les absents dont certains nous ont fait parvenir de gentils mots…

Nous prenons la direction de la chapelle des Jésuites, et cela offre l’occasion d’une petite promenade dans la rue Victor Hugo. L’office est priant et les fidèles nombreux : le 8 décembre est une date sacrée pour les Lyonnais. L’évangile du jour nous montre le "oui" de Marie qui accepte de devenir la mère du Sauveur en ne sachant pas où cela la conduira ni comment cela se fera…

« Réjouis-toi, étoile annonciatrice du soleil levant, Réjouis-toi, par qui Dieu devient petit enfant. »

Puissions-nous être, comme Marie, confiants dans la parole du Seigneur qui nous appelle, nous aussi, à être coopérants à la venue de son royaume sur terre. Par nos actes, devenons des témoins de la compassion et de l’amour de Jésus pour chacun d’entre nous… Nous avons beaucoup reçu, nous devons donner de même…

Avant de quitter la chapelle, nous prenons le temps d’admirer la crèche.

NDV173 p13 région PHOTO1 2019 01 Copier

Puis nous rejoignons tranquillement le restaurant où nous attend un repas traditionnel très convivial. L’ambiance est joyeuse, nous échangeons des nouvelles, évoquons les futures rencontres dans les différentes régions, et nous échafaudons même des projets pour de mini-pèlerinages régionaux… Consultez l’agenda !

L'heure des trains approchant pour certains, nous rejoignons les chalets du village de Noël situé sur la place devant la gare, et c'est un temps plus doux qui nous accueille cette fois au dehors... En raison de la Fête des Lumières, le village est très fréquenté… avant de nous perdre dans la foule, nous nous souhaitons un bon retour et de belles fêtes de Noël…

 

Mireille

Septembre 2015 : nous sommes 23 à nous rendre à Lyon, dans le cadre d'un séjour organisé par l'U.C.C.F. : des unionistes bien sûr, mais aussi des membres de l’Hospitalité Notre Dame de la Voie, Bernadette, Geneviève, Françoise, Elizabeth et Daniel, Michel, une amie de Saint-Etienne, Nicole, des amis de Saint Priest...

Heureux sommes-nous de pouvoir arpenter les rues de Lyon, les « traboules » du Vieux Lyon, prendre la « ficelle » (crémaillère) pour monter à Fourvière, «  la Colline qui prie », et à la Croix Rousse, «  la Colline qui travaille ».... Nous mettons nos pas dans les pas des Saints lyonnais : Saint Pothin, premier évêque de Lyon, Sainte Blandine, martyre, Saint Irénée... sans oublier le Saint Curé d'Ars, le temps d’une journée, pour notre plus grand plaisir ; il est le Saint Patron des prêtres, alors nous devrions le prier de nous envoyer des prêtres, depuis son Ciel...

Lyon a accueilli tant d'évêques et de prêtres, tel le Père Antoine Chevrier ; pour la visite de son lieu d'accueil des jeunes de la rue, des personnes pauvres ou délaissées par la vie, un lieu rempli d'histoire, nous sommes accueillis par le Père Jacques, fils de cheminot. Un « clin Dieu » !

Sprituellement, nous sommes accompagnés par le Chanoine Vigneron, aumônier de l'U.C.C.F. Serge, diacre à Lyon, et Mireille, hospitalière de longue date, nous ont beaucoup aidés pour organiser ce beau séjour, et je les en remercie.

Lyon, ville gastronomique, nous permet également de goûter à tant et tant de spécialités, dans les « bouchons » et les brasseries, ainsi qu’à la cantine du C.E.R. de la Gare de Perrache. Et le dernier jour, nous déjeunons dans « une maison familiale », établissement du Diocèse, où la cuisine est préparée par des orphelins apprentis d’Auteuil.

Quel beau parcours enfin sur les pas de l'histoire Sainte de Lyon, haut lieu de rencontre des croyants à travers les siècles : Musée de l'Antiquaille, églises, Cathédrale Saint Jean où nous avons la chance de célébrer en communion avec vous tous, amis de longue date. N'oublions pas de prier les uns pour les autres, où que nous soyons.

J'espère beaucoup de ces « rencontres pèlerinages », et nous ferons tout pour accueillir, lors des prochains événements, des personnes à mobilité réduite, des personnes âgées, handicapées ou fragilisées. C'est notre devoir, et je dirais même, c’est notre « mission » d'hospitalières et d’hospitaliers.

Devenons des serviteurs de chaque instant, dans l'accueil de l'Autre, notre Prochain.

 

Patrick

 

2017 Avril Lyon 167 Copie Copier