Malestroit et Josselin 2017

Cette journée a été organisée par le groupe de Rennes. Le voyage s’est fait en car, et onze participants nous ont rejoints en voiture. 

À notre arrivée, nous prenons le chemin du cimetière pour nous recueillir sur la tombe de Mère Yvonne-Aimée. Puis nous participons à l’eucharistie célébrée par deux prêtres assistés de notre Président et diacre, Jean-Marie. Les lectures du jour sont assurées par notre groupe. Après la messe, nous visionnons une vidéo sur la vie de Mère Yvonne-Aimée.

Midi est largement dépassé, mais le restaurant n’est distant que de quelques kilomètres. Le repas est servi sous un barnum. Quelques clients tournent la tête lorsque nous entonnons le bénédicité (serait-ce une habitude qui se perd ?). Le repas est très bon et copieux. Ce moment convivial est très apprécié et facilite les échanges. Malgré la rapidité du service, nous sommes en retard sur le programme !

À Josselin, le car nous dépose au pied du château au bord du canal. Dans le parc, nous prions le chapelet près de Notre Dame du Roncier. 

Après le chapelet, nous retournons vers le car pour une dernière collation ! Et c’est déjà l’heure du retour.

 

NDV169 p11 Bretagne PHOTO Copier

 

Pour l'Histoire :

Yvonne Beauvais est née le 16 juillet 1901 en Mayenne. Le 18 mars 1922, elle tombe malade et entre à la clinique des Chanoinesses Augustines Hospitalières à Malestroit. Le monastère est l’un des plus humbles de l’ordre. Jusqu’à sa mort, Yvonne-Aimée de Jésus est l’objet de grâces sensibles extraordinaires. À 34 ans, elle est élue Supérieure de la Communauté et, après la guerre, Supérieure Générale de la Fédération de tous les monastères de l’ordre, dont elle a rédigé et présenté à l’approbation de Rome les statuts. La guerre de 39-45 est pour elle l’occasion de mettre en œuvre tous ses dons.

Et que s’est-il passé à Josselin ? En 808, un laboureur découvre une statue en bois de la Vierge dans les ronces (Notre Dame du Roncier) ; la fille du laboureur, aveugle de naissance, recouvre la vue. Depuis, d’autres guérisons ont eu lieu et les habitants de la région vont régulièrement prier la Vierge Marie. En septembre, un Pardon est organisé, et il attire une foule nombreuse.

 

Joseph