La page de notre aumônier

Les membres de l'Hospitalité Notre Dame de la Voie qui se sont retrouvés à Lourdes en avril en Assemblée plénière ont relu tout le vécu de l’année des équipes réparties dans les différents secteurs de France. Cette session a été également une préparation de 2020 dont le thème proposé par les Sanctuaires de Lourdes sera « L’Immaculée Conception », qui est l’un des thèmes du Magnificat « Le Seigneur fit pour moi des merveilles, Saint est son nom. »

NDV174 p03 aumonier PHOTO 2019 05

À travers notre hospitalité, comme tant d’autres à Lourdes, et dans différents autres pèlerinages mariaux dans le monde entier, nous sommes sans cesse invités à vivre et à découvrir toutes ces richesses que Jésus, par Marie, met en chacun de nous. Bernadette, elle aussi, est notre guide et notre soutien. Qu'elle nous aide à comprendre, à accepter, et à vivre toutes les merveilles que le Puissant met en nous comme il l'a fait pour Marie, mais aussi comme Marie a aidé Bernadette à le vivre et à le chanter.

Mais avant d’entamer avec vous la réflexion sur « Le Seigneur fit pour moi des merveilles » à travers le thème de l'année 2019 « Heureux vous les pauvres », je ne voudrais pas faire l'impasse sur deux événements vécus récemment et qui, eux aussi, chacun à sa manière, rappellent et nous font vivre la pauvreté : l'incendie de la cathédrale Notre Dame de Paris et les attentats meurtriers au Sri Lanka.

 

L'incendie de la cathédrale Notre Dame de Paris du 15 avril

Après une nuit entière à lutter contre les flammes, les pompiers sont parvenus à maîtriser l’incendie au risque de leur vie. Tous ont été félicités, autant par les instances religieuses que politiques, pour leur bravoure et leur courage qui a sauvé l'essentiel de la cathédrale. Le Président Emmanuel Macron a même pris la décision de restaurer la cathédrale dans les cinq ans à venir, et le Pape François lui-même a saisi l'occasion, lors de l'audience générale du 17 avril, d’exprimer à la communauté diocésaine de France, aux Parisiens et à tous les Français, son affection et sa proximité devant un tel événement ; il a lui-même adressé un grand merci à tous ceux qui, au péril de leur vie, ont sauvé la cathédrale : « Que la Vierge Marie bénisse et soutienne la reconstruction afin qu'elle puisse être l'œuvre collective à la louange et à la gloire de Dieu ». Et qui de nous n'a pas été attristé, voire « écœuré », devant ce drame ? Nous garderons certainement très longtemps dans notre cœur les images de cet incendie.

 

Les attentats meurtriers au Sri Lanka

Le 21 avril 2019, dimanche de Pâques, l'Église catholique sri lankaise a souffert d’explosions meurtrières qui ont fait des centaines de morts et de nombreux blessés. Le cardinal Malcolm Ranjith, Archevêque de Colombo, a présenté ses condoléances à toutes les familles et a invité le monde entier à prier pour son pays tragiquement meurtri en ce jour de Pâques. Le Pape François, après la bénédiction Urbi et Orbi, a lui aussi exprimé sa douleur face à ces graves attentats survenus le jour de Pâques. Ce fut également l'attitude de nombreux diocèses en France et dans le monde, ainsi que de millions de fidèles.

 

Prier Marie avec les chrétiens d'Orient

Devant cette tragédie que l’Église d'Orient a vécue à nouveau, L'Œuvre d'Orient, qui depuis 1856 est au service des chrétiens d'Orient, nous invite, nous les chrétiens d'Occident, à être proches, solidaires, unis et fraternels avec nos frères d'Orient, et nous demande de prier pour eux.

 

Je voudrais partager avec vous la prière de L’Œuvre d’Orient :

« Sous votre protection, Ô très sainte Mère de Dieu,

les chrétiens des Églises d’Orient ont toujours trouvé refuge.

Rassemblez les Chrétiens d’Orient et d’Occident dans l’amour de votre fils

afin que l’unité des Églises ressemble à celle de la Trinité Sainte du Père et du Fils et du Saint Esprit.

Donnez-leur le courage dans les épreuves, la patience dans la persécution, l’espérance dans les conflits.

Ô Vous, vraie fille d’Abraham, faites que les fidèles des trois religions, juive, chrétienne et musulmane, se traitent fraternellement en fils et filles du même Père.

Qu’ils recherchent la paix en cette terre où parut le Prince de la Paix.

Dans la fidélité à l’Église et à sa mission, inspirez aux frères d’Occident la gratitude envers leurs frères d’Orient et à tous la charité qui fait vivre et croire au salut que le Père offre à tous les hommes.

Ô Vierge, comblée de grâce et de bénédiction, intercédez pour nous. »

(https://oeuvre-orient.fr/prier/)

 

Le Seigneur fit pour moi des merveilles, Saint est son nom

Revenons donc à cette supplique.

Par Bernadette, cette humble fille, comme le fut Marie dans sa jeunesse, nous sommes sans cesse invités à découvrir en nous ces merveilles, et cela dans l'humilité, comme l'a réalisé et vécu Marie, et par elle, Bernadette.

Le secret du bonheur est là, et Bernadette nous le révèle. L’apparition s’intéresse à elle et lui renvoie sa propre image. « C’était une jeune fille, aussi jeune et aussi petite que moi, elle me disait ‘vous’… C’est parce que j’étais la plus ignorante que la Sainte Vierge m’a choisie. » La sainteté n’est pas de l’ordre des apparences. Il faut aller voir le cœur, il faut être capable d’ouvrir son propre cœur. C'est ce que Lourdes a provoqué dès l’origine, cette révolution des cœurs. Comprenons que, même vivant la galère, nous avons droit à cette part de bonheur ; et qu’elle peut se multiplier et grandir, si nous entrons dans la grâce de l’apparition de Marie à Bernadette ; cette rencontre nous fait vivre le respect inconditionnel de toute personne dans la lumière de l’Esprit qui veut communiquer sa puissance de vie.

Alors nous, Hospitaliers de Notre Dame de la Voie, nous devons sans cesse nous convertir et nous souvenir que l'hospitalité consiste à laisser entrer l'autre chez soi, ou à entrer à son tour, dans sa vie. Et ce que nous vivons à Lourdes durant les six jours de pèlerinage tous les deux ans, c'est aussi la trame de notre vie de tous les jours au retour chez nous, dans nos familles et avec notre entourage, par et à travers nos vies offertes et partagées.

C'est cette conversion quotidienne que nous devons demander à Marie et à Bernadette qui nous accompagnent dans le quotidien de nos vies ; cette conversion n’est pas facile, car nous devons accueillir en nous ce que vit l'autre, accueillir sa joie ou sa souffrance, et la faire nôtre ; donc nous devons élargir notre cœur, sortir de nos intérêts propres et immédiats, pour faire place en nous à ce que vit l'autre. C'est aussi cela le miracle de Lourdes, vivre au quotidien ce que nous avons vécu, découvert durant ce temps fort de nos pèlerinages.

Alors nous aussi, avec Marie, aidés par Bernadette, nous pourrons aussi faire nôtre ce chant du Magnificat « Le Seigneur fit pour moi des merveilles, Saint est son nom. »

Profitons aussi de chaque rencontre de secteur pour nous aider les uns les autres dans cette conversion permanente, et demandons à l'Esprit de Pentecôte de nous aider à découvrir, par lui, avec lui et en lui, les merveilles que le Seigneur fait pour nous et réalise à travers nous.

Bonne route à vous tous,      

            

Abbé Jean-Marie Kauffmann - Accompagnateur spirituel

(Extrait de Notre Dame de la Voie n° 174 - Mai 2019)